fbpx

Libéralisation des données touristiques : une valeur ajoutée, vraiment ?

Vous êtes un institutionnel du tourisme. A l’aide d’interfaces spécifiques, vous produisez des données touristiques pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Hébergements, restaurants, musées, sites remarquables, bases de loisirs, tout y est. Autres institutionnels du tourisme ou touristes en personne ont ainsi accès à ces données, en open-data ou depuis votre site web dernier cri.

Mais êtes-vous certain de la qualité de ces données ? Cette question a tout son sens, car une donnée mal qualifiée, c’est une donnée qui devra être retravaillée par un tiers, ou pire, qui ne sera pas utilisée !

Le bénéfice de la libéralisation des données est donc directement couplé à l’utilisation d’outils permettant la maîtrise de leur qualité. Ils sont plus qu’utiles : ils sont indispensables.

#1 – Une chapelle ouverte au monde entier, mais que personne ne trouve

C’est l’histoire d’une petite chapelle, perdue au milieu des champs.

Vous savez sur quelle commune elle se trouve, et justement, c’est sur la route de vos vacances.
Pourquoi ne pas en profiter pour aller la visiter ? Oui mais voilà, elle est perdue au milieu des champs, et pour la trouver, vous ne disposez d’aucune autre information que le nom de la commune.
Vous tournez, encore et encore, mais votre temps est compté. Alors tant pis pour la petite chapelle ! Vous poursuivez votre route, quelque peu frustré.
Aucun texte alternatif pour cette image

 

#2 – L’intérêt d’agir en amont de la chaîne d’information

Cet exemple illustre bien que la qualité des données fournies impacte directement l’image que le touriste aura du territoire. Car c’est bien le touriste qui est l’utilisateur final de la donnée !

Mais n’oubliez pas qu’une donnée libéralisée est une donnée qui peut être véhiculée par quantité de vecteurs ! D’où l’intérêt de garantir sa qualité en amont, faute de quoi chaque utilisateur risquera de la retravailler de son côté. Et là, pas de mutualisation de la mise en qualité, pas de feed-back au producteur de la donnée pour correction à la source. Grande perte de temps et d’énergie …

Pour que la libéralisation des données ait une vraie pertinence, la qualité des données libéralisées doit être pilotée en amont.

Moodyx

#2 – L’intérêt d’agir en amont de la chaîne d’information

Cet exemple illustre bien que la qualité des données fournies impacte directement l’image que le touriste aura du territoire. Car c’est bien le touriste qui est l’utilisateur final de la donnée !

Mais n’oubliez pas qu’une donnée libéralisée est une donnée qui peut être véhiculée par quantité de vecteurs ! D’où l’intérêt de garantir sa qualité en amont, faute de quoi chaque utilisateur risquera de la retravailler de son côté. Et là, pas de mutualisation de la mise en qualité, pas de feed-back au producteur de la donnée pour correction à la source. Grande perte de temps et d’énergie …

#3 – Avec des coordonnées GPS, ça aurait été tellement plus simple !

Dans le cas de la petite chapelle, le nom de la commune n’est pas suffisant, alors les touristes de passage ne s’y arrêtent pas. Et pour un producteur local, un pan attractif du département, ce serait la même chose. C’est bien dommage, car avec des coordonnées GPS, ça ne se passerait pas comme ça ! Vous trouvez ça évident ? Oui, mais ce n’est pas si simple, car il y en a, des lieux touristiques à recenser ! Sans compter qu’en fonction de leur nature, ce ne sont pas les mêmes informations qu’il faut mettre en lumière. C’est ainsi que des outils de pilotage s’imposent.

#4 – Le pilotage de la qualité de vos données touristiques

Au-delà de la petite chapelle qui doit se sentir bien seule, la qualité de vos données touristiques doit être suivie, en vue de l’améliorer et de la benchmarker vis-à-vis de votre stratégie de marketing territorial. Et ce, par des outils de pilotage adaptés. Pour commencer, une feuille de route précise doit être définie pour maîtriser efficacement votre performance qualité :

1ère étape

Définition d’indicateurs qualité : en fonction de vos objectifs, il est primordial de définir des indicateurs permettant d’évaluer la qualité de vos données. Par exemple, des coordonnées GPS sont-elles disponibles pour tous les sites remarquables ? Des liens de réservation doivent-ils être renseignés pour tous les hébergements ?

2ème étape

Evaluation des indicateurs qualité : les données sont contrôlées afin d’évaluer les indicateurs définis.

3ème étape

Définition d’un plan d’action : indicateurs au vert, orange, rouge… Sans plan d’actions, le résultat des évaluations n’est qu’une belle photo colorée. Ce contrôle doit donc être suivi d’actions précises à mettre en œuvre pour améliorer la qualité de vos données. Une chapelle remarquable sans adresse est peut-être prioritaire face à un vide-grenier où il manque une tarification…

4ème étape

Suivi de l’évolution dans le temps : le pilotage de la qualité des données touristiques, directement indexé sur votre stratégie de marketing territorial, est suivi dans le temps. La réévaluation périodique des indicateurs qualité et la mise à jour du plan d’action est donc nécessaire.

#5 – Un exemple de pilotage

Moodyx a noué un partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme de l’Aube (CDT de l’Aube) pour piloter les données touristiques à partir du Système d’Information Touristique (SIT) utilisé par les 5 Offices de Tourisme de l’Aube.

Le service s’est construit en plusieurs étapes :

  • définition, en amont, d’une liste d’indicateurs qualité à suivre : de la bonne présence d’un fichier média au sein d’une fiche, au bon format du numéro de téléphone.
  • première analyse des données et présentation aux 5 Offices de Tourisme : retour des producteurs, recueil des besoins, identification des bonnes pratiques…
  • définition d’un plan d’action : définition de l’objectif à atteindre, fréquence des contrôles à réaliser sur les indicateurs suivis, identification des actions correctives à mettre en place et regroupement par priorité.
  • mise en place d’un reporting pour suivre l’évolution de la qualité des données, du nombre d’actions par priorité, de la liste des actions associées, et pour benchmarker cette évolution par rapport à l’objectif à atteindre.

Les Systèmes d’Information Touristique alimentent la plateforme DATAtourisme. Cette dernière plateforme renferme les données touristiques du territoire français, provenant des autres SIT de la majeure partie des autres départements. Une plateforme ouverte et réutilisable pour tous. D’où l’intérêt primordial de maîtriser sa matière première en amont…