fbpx

Nos ancêtres les aubois

Nos ancêtres les aubois

Que diriez-vous, chers lecteurs, d’un petit voyage dans le temps ?
Enfin, quand je dis « petit voyage », je ne vous parle pas d’un petit saut de quelques années.
Non… Soyons un peu plus ambitieux, les amis, n’ayons pas peur de voir grand !!!
En réalité, j’imaginais plutôt un bond en arrière de quelques 2 500 ans, au temps de nos ancêtres…

Ça vous dit ? Alors GO !

 

# Flexions – Extensions !

Tout d’abord, mille excuses chers lecteurs, mais parcourir plus de 2 000 ans en quelques canapé étirements flexions extensions minutes ne s’improvise pas. Tout aussi aguichant que ce voyage puisse paraître (à vous aussi, il vous fait de l’œil, hein ?), il n’est pas à la portée du premier venu, alors il vous faut vous préparer un peu. En même temps, c’est logique, vous en avez déjà vu beaucoup, vous, des grimpeurs s’engager dans l’ascension du Bois du Mont (cf. L’Aube, un massif montagneux méconnu…à tort !), sans un minimum de préparation ?
Echauffements, flexions-extensions, talons-fesses, j’en passe et des meilleures… ça vous parle ? Et bien là, c’est pareil ! Mais là où vous avez de la chance, c’est que vous pouvez rester tranquillement installés dans votre canapé : le savoir vient à vous !!

 

# Les Celtes, c’est pas qu’en Bretagne le temps de nos ancêtres

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître : l’âge de fer. 800 ans avant notre ère, arrivent dans les contrées de l’Est de la France des peuples venus d’outre-Rhin. Ils apportent avec eux leurs armes et leurs outils en fer et cherchent à s’implanter dans des sites où se trouvera un minerai facile à exploiter.

« Les Celtes sont des étrangers venus de l’Est. Ce ne sont pas des Bretons ! »  s’exclame une historienne de coeur.

En réalité, les celtes, ça désigne un ensemble de peuples provenant probablement des steppes d’Asie centrale, et dont le point commun est de parler une langue indo-européenne. D’ailleurs, le mot « Celtes » aurait pour origine le mot indo-européen « kel-kol » (colon). Nos ancêtres les celtes

 

# Et les Gaulois dans tout ça ?

coq gaulois france emblème

Les Gaulois, ce sont les Celtes qui se sont installés sur le territoire français.
Pour la petite histoire, dans la littérature grecque, les celtes sont nommés Galate. Galate devient Galli en latin, ensuite transformé en Gaulois.
Pour la petite histoire bis, Galli, ça veut aussi dire « coq ». De là à en faire le symbole de la France, il n’y a qu’un pas ! Les Gaulois nos ancêtres

 

# L’âge de fer : suite et fin

Revenons à l’âge de fer. Il dure son petit pesant d’années et pour mieux se repérer, il a été décomposé en plusieurs parties :

  • 1er âge de fer : de -800 à -450 (aussi appelé période du Hallstatt, si vous voulez tout savoir)
  • 2nd âge de fer : de -450 à -150 (période de la Tène).

 

gaulois ancêtres

Et pour vous situer un peu, sachez que l’époque gallo-romaine commence juste après, avec la conquête de la Gaule par les romains.

L’âge de bronze, quant à lui, précède l’âge de fer.

C’est surtout pendant la période de la Tène que notre région s’est peuplée de façon importante. De nombreux sites de cette époque ont été découverts dans l’Aube, ce qui a permis d’en savoir un peu plus sur les habitudes de nos lointains aïeux.

 

 

# Faisons parler les morts

« Ce sont les sépultures qui nous livrent le plus de secrets sur l’époque celtique » dixit notre historienne, un poil inquiétante…

Les défunts étaient traditionnellement inhumés avec des parures (bracelets, fibules, torques, etc.), des armes, et des objets domestiques.

sépulture ancêtres

L’étude de ce mobilier funéraire a permis de livrer de nombreuses informations sur les techniques en vigueur et les échanges commerciaux de l’époque.

A noter que plusieurs rites funéraires se sont côtoyés pendant cette période celtique : l’inhumation en position fœtale ou sur le dos, et la crémation. Durant la période du Hallstatt, les corps étaient traditionnellement inhumés sous un tumulus, amoncellement de terre ou pierres formant un dôme.

 

 

# Et pour finir, un peu de vocabulaire qui ne manque pas d’éclat !!!

Aujourd’hui, quand on parle bijou, on parle bague, collier, bracelet, boucles d’oreilles…

fibule bijou ancêtresTout ça, ça existait déjà, mais pas tout à fait sous la forme actuelle. Les colliers étaient des torques, colliers rigides métalliques portés près du cou, et les bracelets étaient pour la plupart semblables aux colliers, mais de formes plus petites. Citons aussi un autre objet incontournable de l’époque : la fibule, sorte d’agrafe utilisée pour maintenir les extrémités d’un vêtement.

 

 

Et voilà pour les notions de base !
Je vous déclare maintenant officiellement prêts pour la découverte de quelques-uns des plus beaux vestiges téniens ou hallstattiens mis à nu sur notre territoire !
RDV la semaine prochaine 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *